Facebook vous demandera de lire l’article avant de le partager, comme Twitter

Par conséquent, Facebook espère lutter contre la propagation de fausses nouvelles sur sa plateforme.

 

Twitter a été le premier réseau social à afficher une fenêtre contextuelle d’informations pour inciter les utilisateurs à lire le contenu d’une page Web avant de la partager sur son réseau.

Fenêtre pop-up pour encourager ne pas se fier uniquement au titre de l’article

 

« À partir d’aujourd’hui, nous testons un moyen de promouvoir un partage plus informé des articles d’actualité », indique Facebook dans un message posté… sur Twitter. « Si vous souhaitez partager le lien d’un article d’actualité que vous n’avez pas ouvert, nous afficherons un pop-up vous encourageant à l’ouvrir et à le lire avant de le partager avec d’autres personnes », ajoute le réseau social.

 

 

En prenant des mesures similaires, Facebook a suivi les traces de Bluebird. Si vous souhaitez partager le lien dans le fil d’actualité sans l’ouvrir au préalable, une fenêtre pop-up apparaîtra, nous encourageant à lire le contenu de l’article pour comprendre son contenu.

Facebook pourra détecter si vous avez ouvert l’article depuis sa plateforme afin de ne pas afficher de fenêtre pop-up à chaque fois que vous le partagez. Si vous l’avez lu ailleurs, vous pouvez utiliser le bouton « Continuer le partage » pour ignorer ces informations.

En plus de prendre des mesures pour lutter contre les fausses nouvelles, le réseau social espère également encourager les utilisateurs à ne pas croire à des titres trop séduisants ou trompeurs, et à réfléchir à deux fois avant de partager des articles avec des amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *